13 actions marketing pour votre commerce

13 actions marketing pour votre commerce

Pour faire connaître votre commerce et faire venir des clients, il est nécessaire de mettre en place un véritable plan d’actions marketing. Vous vous êtes concentrés sur le lieu, les produits, les services avant de créer votre entreprise mais il faut également investir en marketing. Nous allons voir que le marketing n’est pas seulement de la publicité, vous avez à votre disposition de nombreuses actions possibles pour faire connaitre votre point de vente. Vous allez construire votre plan de communication et de relations clients.

Plan marketing commerçant

Mais avant de rentrer dans les 13 actions à proprement parler, Il faut que vous définissiez votre positionnement marketing, pour cela, vous devez :
1. Comprendre à quels besoins exacts vous répondez
2. Définir votre marque (que proposez-vous exactement ? une ambiance, une gamme de produits, …)
3. Comprendre quelle est votre zone de chalandise
4. Comprendre où sont vos clients (physiquement et sur internet)

1- Qu’apportez-vous à vos clients ? un moment de bien être, l’ensemble des solutions pour leur décoration intérieure, un acte social, un moment bénéfique pour leur corps, un grand moment de gastronomie, … les solutions sont multiples et ne dépendent que de vous. Mais vous devez prendre le temps d’écrire noir sur blanc votre proposition de valeur. C’est grâce à elle que vos messages marketing, vos actions sont non seulement plus simples à trouver mais également à formuler.
2- Une fois votre proposition de valeur faite, vous pouvez travailler sur votre marque et son empreinte visuelle, qui doit, bien sûr, être en accord avec votre proposition de valeur. Votre point de vente distribue des produits régionaux ? Utilisez une police plus souple, des tons verts, des images de paysage de votre région. Forcément, les partenaires avec qui vous travaillez s’imposent alors plus facilement à vous : restaurateurs centrés sur la gastronomie locale, producteurs locaux, artistes locaux, offices du tourisme, … Faire votre « branding » n’est pas simple mais nécessaire.
3- Selon votre activité, vos clients peuvent habiter (ou travailler) entre 10 à 30mn de votre point de vente. C’est la fréquence de visite de vos clients qui définit votre zone de chalandise. Pour une activité régulière (sport, restauration rapide), vos clients seront au maximum à 10mn de transport de votre magasin. Pour une activité peu régulière (médecins, ameublement, …), vos clients peuvent être jusqu’à 30 / 40 mn de votre commerce.
4- Vous avez défini votre marque et votre zone de chalandise, vous pouvez maintenant trouver vos principales sources de clients. C’est-à-dire les points de concentration de vos clients comme, par exemple, une grande entreprise, une rue très commerçante, une école, … Vous pourrez focaliser vos actions marketing sur ces sources pour maximiser l’effet.

 

Ces 4 étapes faites, nous allons pouvoir passer en revue les 13 actions marketing à mettre en œuvre. Rien ne vous oblige à faire les 13 d’un coup, mais il faut que vous y réfléchissiez et que vous tentiez, pour chacune, de définir ce que vous allez faire, votre budget et quand vous allez les mettre en œuvre. Le calendrier a souvent un impact fort sur les achats, il faut bien en tenir en compte dans vos moments de communication et dans votre type de message. Par exemple, si un événement important a lieu dans votre ville, pensez à communiquer avec vos clients en amont. Il est important de toutes les tester et de vous faire une opinion sur celles qui sont les plus efficaces. L’efficacité dépendra de votre commerce, de votre région, de vos qualités propres (on ne peut pas tout savoir bien faire !), et de l’énergie que vous y consacrerez.

1 – Les affichages publicitaires

Affichage rue pour commerce

L’action marketing traditionnelle ! Dans les plus importantes sources de prospection que vous avez définies, repérez les panneaux d’affichage les plus intéressants (sur une route vers votre zone commerciale, sur uneplace avec beaucoup de passage, …) et renseignez-vous sur les tarifs. Vous serez surpris de constater que vous pouvez acheter ces affichages un par un et à des tarifs raisonnables. La guerre marketing sur internet a fait baisser les prix des supports plus classiques. Profitez-en !
Attention cependant à votre message dans vos affichages. L’idée n’est pas de simplement faire connaître votre enseigne. Ce type de message a une influence trop faible sur le comportement des gens. Il est beaucoup plus intéressant de faire un message qui oriente le client vers une action grâce à un bénéfice temporaire. « Passez dans notre magasin du 1er au 15 pour profiter des dernières nouveautés à – 25% », « Pour l’ensemble des matchs de foot, happy hour de 17h00 à 18h00 ». Faites des messages de « notoriété » pure (c’est-à-dire non orientés sur une action précise) a du sens quand on est une grande enseigne, et quand on va pouvoir faire voir le message 5, 10, 15 fois à son client potentiel. Ce n’est à priori par votre cas … donc focalisez sur une action et faites une promotion spécifique liée à cette action.

2 – Votre vitrine

Vous devez bien sûr profiter de votre vitrine pour faire connaitre vos produits et vos actions publicitaires : avant que le point de vente n’ouvre, pendant qu’il est ouvert et aussi pendant les heures de fermetures. Essayez de profiter à 100% du passage devant votre magasin, c’est un espace publicitaire gratuit … Il y a en a peu.
Vous retrouverez des astuces pour créer votre devanture ici.
Il y a également un espace publicitaire gratuit dont vous pourriez vous servir : votre véhicule. N’hésitez donc pas à le décorer avec votre marque et en précisant toujours bien sûr l’adresse, votre proposition de valeur et un moyen de contact simple à retenir (numéro de téléphone et email). A vous de placer votre véhicule au bon endroit au bon moment …

3 – Les prospectus

Distribution de prospectus marketing commerce
Les prospectus ont généralement un taux de retour très faible. Il faut estimer qu’une personne sur mille ayant reçu un prospectus passera à votre commerce. C’est donc une action qu’il faut tenter d’optimiser au maximum pour qu’elle soit rentable. Trouvez le bon message (orienté action) pour la bonne personne (les jeunes, les personnes d’un certain âge, les fans d’un sport, …) au bon endroit (pas loin de votre commerce, près d’une activité en lien avec la vôtre, …).

Vous disposez de 3 moyens de distribution de vos prospectus : à la main (bien penser à faire des distributeurs des personnes remarquées ! à l’aide de costumes, de couleurs, de mise en hauteur, …), sur les pare-brise de voitures et dans les boites aux lettres. Essayez ces trois méthodes à des moments différents ou avec des codes promo différents (sachant que le prospectus doit être amené pour faire profiter de l’offre) pour comprendre qu’elle est la méthode la plus efficace dans votre cas.

4– Créer une vitrine digitale

En plus de votre magasin, vous devez vous créer une vitrine sur internet. Il existe des moyens simples de le faire. Il n’est plus du tout nécessaire de faire appel à un développeur informatique pour faire un site internet. De nombreuse sociétés permettent de faire son site internet sans connaissances informatiques (wix, webnote, …). Sur ces sites, vous pourrez créer votre site en déplaçant des boites, des textes, des images exactement comme sur Word ou Powerpoint.
Si vous êtes réellement allergique à l’informatique, utilisez la solution la plus simple : créer une page sur Facebook. Cette page suffira pour donner les éléments essentiels d’information sur votre commerce (type de produits, adresse, horaires, promotions, …). Elle vous permettra également de mettre votre vitrine digitale dans les annuaires internet.

5– Annuaires sur internet

95% des actes d’achat commencent par une recherche sur internet. Avec les téléphones mobiles, même les passants regardent internet pour trouver un point de vente … vous devez être trouvable sur les annuaires d’internet : Solocal, google my business, annuaires des syndicats de la région, des offices de tourismes, kompass, …
Pour chaque type d’entreprise, il peut exister également des annuaires spécialisés. Recherchez les mêmes produits que les vôtres sur internet, trouvez les annuaires où ils sont, et inscrivez-vous. En général, ces démarches sont gratuites et assureront votre visibilité sur le web. Il existe même des annuaires gratuits pour n’importe quel type de commerce (gralon, webrank, …)

6– Campagnes publicitaires sur Adword

Il est possible de faire de la publicité sur Google en précisant la zone dans laquelle doit se trouver l’internaute pour votre publicité. Ces publicités coûtent entre 30c€ et 2€. Un exemple ? Pour un restaurant, quoi de plus efficace que de faire une publicité entre 11h30 et 12h30 pour les internautes situés à moins de 1,5km qui ont tapé le mot « restaurant » dans Google ? La publicité Google doit renvoyer vers une page internet. Idéalement, cette page doit préciser une promotion, une offre spéciale pour créer de l’urgence chez vos prospects.

7– Se créer une base de clients

Il est essentiel de vous créer une base de clients pour les relancer lorsque vous avez des annonces à faire (évènements, anniversaire, …), des promotions spécifiques ou des nouveaux articles disponibles. Il y a plusieurs méthodes pour contacter vos clients : SMS, emails, messages Facebook et appels téléphoniques (réservez les appels téléphoniques pour les clients que vous aurez prévenus en avance et qui auront accepté). Vous pouvez donc récupérer soit des likes Facebook, des numéros de téléphones ou des emails. Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour cela. Il y a le classique réceptacle à cartes de visite avec organisation d’un concours. Il y a surtout le programme de fidélité auxquelles peuvent s’inscrire vos clients. Il y a des programmes de fidélité avec carte magnétique, application mobile et notre programme de carte de fidélité directement intégré dans la carte de bleue de vos clients. En échange d’un « like » ou d’un contact, n’hésitez pas à fournir un premier cadeau (petite remise, un café offert sur la prochaine addition, une invitation aux ventes privées). Il faut que le client obtienne quelque chose en échange de ses informations.

7- Contacter régulièrement vos clients

Vous avez construit une base clients … c’est bien pour l’utiliser ! Envoyez régulièrement des informations et des promotions à vos clients pour qu’ils se souviennent de vous aux moments opportuns. Si autant de grandes marques investissent depuis des années dans la publicité, c’est que l’effet sur le comportement d’achat est prouvé. En restant à l’esprit de vos clients, vous augmentez considérablement les chances qu’ils reviennent dans votre point de vente. A quelle fréquence devez-vous contacter vos clients ? Il n’y a malheureusement pas de réponse universelle et tout dépend de votre activité … et de votre contenu. En effet, chaque message doit comporter un bénéfice pour votre client. Le bénéfice peut être une simple information (mais qu’il doit juger suffisamment importante), une promotion ou un cadeau. Les méthodes pour contacter les clients sont les SMS, les emails ou les appels en direct. Izicap vous propose toutes ces méthodes de contacts mais le plus important est de savoir quand contacter chacun. Pour cela, il faut connaître les habitudes de vos clients et savoir depuis quand ils ne sont pas venus. En récoltant automatiquement les montants des achats de vos clients grâce à leur paiement par carte bancaire, Izicap vous permet d’avoir simplement accès à ses informations et d’agir en fonction.
Evidemment les occasions « classiques » sont toujours bonnes à prendre : soldes, saint valentin, fête des mères, fête des pères, printemps, départ en vacances, halloween et noël.
Pour pouvoir contacter souvent vos clients, il peut être intéressant d’organiser des événements.

8- Organiser des événements

evenement point de vente marketing
Seul, avec votre quartier, avec une association … et les trois répartis sur l’année. Organiser un événement permet de recontacter vos clients et de leur donner une bonne raison de venir à une date précise dans votre magasin (et éviter une procrastination néfaste pour votre chiffre d’affaires). L’événement peut même être récurrent : dégustations de produits hors normes tous les jeudis soir, démonstration de produits le premier mercredi de chaque mois, …
Au-delà des associations, n’hésitez pas également à organiser des événements avec des associations, des magasins (un seul peut suffire) proche de votre positionnement, c’est-à-dire de votre proposition de valeurs. Profitez des clients de vos voisins et réciproquement.
Ces événements ne sont pas forcément gratuits. Vous pouvez demander une participation faible pour filtrer les participants et ne garder que ceux qui peuvent réellement devenir des clients intéressants pour vous.
N’oubliez pas de bien communiquer sur ces événements grâce à une communication directe (SMS, emails,…), par voie d’affichage (dans votre vitrine forcement, mais aussi avec des affiches dans les commerces proches ou si l’événement est important, par affichage dans les rues.

9. Les relations avec la presse locale

Ces événements peuvent être l’occasion d’établir un contact avec la presse locale. Les informer de votre actualité ou de votre démarche globale peut constituer l’occasion de la meilleure publicité gratuite disponible : un article dans la presse locale.
Mais n’oubliez pas : le travail des journalistes est de créer une information intéressante à voir ou à lire. Il faut donc que vous leur fournissiez des éléments qui constituent une histoire digne d’intérêt pour les lecteurs.

10. Les réseaux sociaux

C’est un moyen efficace de créer un support de communication digitale. Ils peuvent vous permettre de constituer votre seule présence sur Internet. Evidemment l’ensemble de vos promotions et de vos événements doivent être relayés sur vos réseaux sociaux. Il faut également penser à informer vos clients soit directement sur vos produits (manuel d’utilisation, origine, disponibilité, …) et sur leurs usages (démonstrations, recettes, meilleurs moments, …).
Profitez également de l’effet réseau en mentionnant des personnes et en mettant des photos de clients (s’ils ont accepté).
Dans votre lieu de vente, indiquez très clairement votre présence sur les réseaux sociaux et ce que les personnes pourront y trouver. Quelle que soit votre activité, il faut trouver des nouveautés, des promotions, des dé-stockages, … une bonne raison pour votre client de se tenir informer en s’abonnant à vos réseaux sociaux.
Enfin, il est possible de faire de la publicité sur les réseaux sociaux, et plus spécifiquement Facebook pour les entreprises avec un rayonnement local. N’hésitez pas à tester ce modèle. Pour tester le support, faites une opération très courte dans le temps, uniquement relayer via les réseaux sociaux et avec un code de promotion unique. Ainsi, vous pourrez mesurer le véritable retour sur investissement de l’action.

11. Programme de parrainage

Transformez vos clients satisfaits en ambassadeurs de votre marque ! Mettez en place un programme très simple de parrainage. Tout client fidèle qui amène un nouveau client à votre commerce bénéficie d’un cadeau ou d’une remise. Souvent le cadeau est une option plus profitable pour vous que la remise.
Attention, il est souvent mal pris que ce ne soit que le parrain qui profite du cadeau. En effet, avec de tels programmes, le parrain pourrait avoir l’impression de gagner un cadeau « sur le dos » de son ami. Prévoyez dès le départ un programme qui récompense le parrain et le parrainé.

12. Carte et programme de fidélité

Pour le parrainage et pour pouvoir avoir une communication régulière avec vos clients, le programme de fidélité est essentiel. Il permet également de valoriser la relation que vous avez avec vos meilleurs clients. Il est également démontré que les programmes de fidélités augmentent la fréquence de visite et/ou le panier moyen de vos clients. Il est devenu extrêmement simple d’en mettre un en œuvre qui soit bien plus efficace que la simple carte à tamponner. Izicap vous permet de comptabiliser directement les achats d’un client grâce à sa carte bancaire et ainsi de prévoir des remises, des cadeaux à partir d’un ou plusieurs seuils. Entièrement automatisé et disposant des outils de communications simples (email & SMS), La plateforme vous permet de non seulement suivre la consommation de vos clients (et de relancer par exemple ceux qui ne sont pas venus depuis plus d’un mois) et de programmer les bonnes communications au bon moment.

13. Partenariats

Les partenariats sont un excellent moyen d’obtenir une très bonne visibilité à moindre coût. Le but est de proposer à une entreprise dont l’activité est proche de la vôtre, de mettre en avant une de vos offres. Afin que le partenaire s’y retrouve, le plus classique est de lui proposer d’offrir des gratuités chez vous à ses clients. Celle-ci peut prendre la forme d’un carton d’invitation afin que vous sachiez exactement lequel de vos partenaires vous a envoyé ces nouveaux clients.

Nous espérons que ces 13 actions marketing vous inspirerons dans la construction de votre plan marketing. Et n’oubliez, il ne sert à rien d’avoir le meilleur produit possible si personne ne le sait !

Conseils et astuces pour créer une devanture attirant la clientèle

Conseils et astuces pour créer une devanture attirant la clientèle

 

On dit qu’il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, mais de qui se moque-t-on ? La couverture d’un livre va incontestablement affecter votre décision de le lire ou de le remettre sur l’étagère. Dans la culture visuelle d’aujourd’hui, cela est encore plus vrai pour quiconque qui dirige n’importe quel genre d’entreprise, qu’elle soit en ligne ou ayant pignon sur rue. Votre devanture est extrêmement importante !

Avec tous les visuels que nous recevons via nos ordinateurs, nos cellulaires et tous les types d’écran – et sans compter le monde extérieur – nous devrions presque tous avoir une marque avec un logo sympa et un visuel riche afin d’être remarqué. Il est difficile de nier que la première impression a un énorme impact et une influence sur votre entreprise; ce qui, comme une couverture de livre, peut déterminer le nombre de clients qui va franchir votre porte.

Lorsque cela est utilisé à bon escient, votre devanture de commerce/ votre vitrine peut devenir votre arme la plus puissante de votre arsenal pour vous démarquer de la concurrence. Par contre, si cette pensée vous donne déjà une crise d’urticaire et que vous songez « Je ne suis tellement pas créatif », ne soyez pas inquiet!

Aujourd’hui, nous vous faisons part de plusieurs conseils afin de créer une vitrine impressionnante et attrayante pour les marchands ayant pignon sur rue.

Decoration vitrine

Connaître votre clientèle

Nous savons tous l’importance de connaître les données démographiques de notre clientèle (comme l’âge, le revenu et le niveau d’éducation), mais creuser un peu plus profond dans leur intérêt et dans leur attitude peut s’avérer être un long parcours. Avant de devenir astucieux et vouloir en faire trop, songez au mode de vie de vos clients : Qu’est-ce qu’ils écoutent ? Quels genres de loisirs pratiquent-ils ? Qu’est-ce qui les intéressent ? Si vous vendez des meubles vintages à des gens qui aiment aussi le bricolage, pensez à mettre des échantillons de tissus sur l’accoudoir d’un divan ou pensez de décorer avec (ou de vendre) du matériel de rembourrage pour les attirer. Cela pourra vous aider à définir le ton de votre magasin, incluant celui de votre devanture.

 

Opter pour la double-détente

Décoration vitrine

Ne dévoilez pas toutes vos cartes tout de suite en remplissant le devant de votre commerce et la présentation de la vitrine (ou la page d’accueil du site internet) avec toutes vos meilleures pièces. Bien sûr, cela va attirer les clients, mais vous risquer de les décevoir avec le reste lorsqu’ils vont rentrer (ou cliquer). Commencez avec quelques pièces impressionnantes dans votre devanture, tout en conservant le mystère et en gardant de beaux produits pour la suite. À mesure que les clients s’aventureront dans votre espace, cela laissera de la place à l’émerveillement. En promettre moins et en offrir plus est une meilleure façon de procéder que d’en offrir moins et en promettre plus.

 

Profitez de l’espace vertical

Peu importe si votre espace est petit ou grand, l’utilisation de l’espace vertical (mur et plafond) donnera un intérêt visuel supplémentaire, en laissant plus d’espace au sol. Cela donnera l’impression d’être plus grand et plus rempli. Cela facilitera la circulation de la clientèle au sein du commerce sans s’accrocher ou briser des objets fragiles!

vitrine magasin

Pensez à vos besoins

Songez à ce que vous vendez ou offrez: si vous êtes décoration exterieure commercantpropriétaire d’un café, vous vendez autant votre contexte que votre tasse de café, alors gardez vos fenêtres claires de manière à ce que les gens puissent voir les tables à l’intérieur et aient une idée de l’ambiance. D’un autre côté, si vous vendez des produits, le contraire pourrait s’appliquer. Vous pourriez aussi vouloir que les gens soient en mesure de voir une bonne partie de vos produits par le biais de la vitrine ou même en présenter à l’extérieur de votre porte afin que les clients puissent vous remarquer tout de suite à partir du trottoir.

Construisez l’histoire de votre marque

Votre présentation (et le commerce entier, d’ailleurs) devrait refléter les valeurs de votre entreprise, son esthétique et sa raison de vivre. Être authentique envers votre marque vous aidera, non seulement à vous focaliser sur ses points forts, mais également à améliorer l’image et la notoriété de celle-ci. Visuellement, cela peut vous permettre de comprendre comment utiliser certaines couleurs ou matériels et comment utiliser votre espace.

En vous guidant à l’aide d’emblèmes visuels existants, pensez objectivement à la manière dont vous aimeriez vous présenter à votre clientèle. Si vous vendez des objets d’occasion et favorisez les antiquités, une présentation faite de matériaux récupérés pourrait bien refléter votre philosophie; si vous vendez un service pour faciliter la vie de quelqu’un, un affichage de vitrine et d’intérieur conçu de façon propre et simplifié peut être un moyen intéressant de le refléter!

Déjà un maître des marques ? C’est bon – Félicitations! Vous pouvez commencer à en apprendre davantage et à rechercher la création d’une histoire ou d’un thème avec votre affichage. Par exemple, si on est en avril et que vous êtes un commerce de vêtements de mise en forme, la présentation de vos meilleures pièces pourrait tourner autour d’un thème comme « Passer à l’action ».

 

Jouer dans le PARC

Vous n’avez pas besoin d’être un designer ou un maître en merchandising pour être un fabricant de vignettes autocollantes formidables, mais les règles de base du design peuvent vous aider à améliorer l’intérêt visuel. Tout tiens en un mot : PARC, pour la Proximité, Alignement, Répétition et le Contraste. Qu’est-ce que cela peut signifier pour la devanture d’un commerce ?

Autocollant vitrine

Proximité: La proximité consiste à créer un ensemble qui devra être cohérent et à créer un sens parmi des éléments. Les éléments qui sont liés devraient être regroupés ensemble, alors que les éléments séparés du design devraient disposer de suffisamment d’espace afin de communiquer leurs différences.

 

Alignement: Pensez à votre espace et essayez de l’imaginer comme un système de grille avec des colonnes et des lignes, comme une feuille de calcul. L’alignement est tout pour l’organisation et faire en sorte que les choses aient du sens. Donc au lieu d’installer tous vos articles à n’importe quelle hauteur et n’importe où, songez à les empiler de manière à ce qu’ils soient connectés visuellement à un autre produit, en sorte qu’aucun d’entres eux ne semble distinct des autres.

 

Répétition: Si vous utilisez certaines couleurs, formes ou symboles au niveau de votre marque, les répéter dans un autre espace permet de lier les choses, tout comme le jaune dans l’étiquette de la vitrine et la répétition du « P » dans Playtype pour renforcer la marque (cf image précédente). Tout comme le jumelage de deux produits différents est une méthode infaillible pour faire un affichage remarquable.

 

Contraste: Pensez à jouer avec les contrastes. Petit versus grand, sombre versus clair, encombré versus épuré. Il devrait y avoir une hiérarchie dans votre affichage en vue de faciliter son assimilation et sa « lecture ».

Si c’est troublant pour vous, pas de soucis! En suivant la « règle des trois » (Les gens se souviennent plus facilement de trois choses et ainsi l’organisation d’objets devrait être toujours par groupe de trois) et en associant les articles semblables ensemble, vous devriez vous en sortir ! Mais n’oubliez pas que l’utilisation d’un bon éclairage est toujours une astuce gagnante!

Travaillez avec de ce que vous avez

Décoration exterieure magasin

Une bonne partie de votre présentation est dictée par ce que vous avez. Tout comme une pièce avec un rebord embarrassant ou un coin embêtant de cheminée, votre espace dicte ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire, et inclure ces imperfections ou ces  « problèmes » peut aboutir à un résultat final qui sera de toute beauté.

 

 

Dans l’ensemble, votre devanture devrait être une expérience amusante, donc si cela devient décourageant ou que vous le ressentez comme une épreuve, secouez-vous, prenez une pause, et essayez de vous y prendre sous un autre angle.

Programme de fidélisation : Les 7 super pouvoirs de la carte bancaire de vos clients!

Programme de fidélisation : Les 7 super pouvoirs de la carte bancaire de vos clients!

Voici comment exploiter au mieux carte bancaire et programme de fidélité en donnant de super pouvoirs à vos clients et à leur carte bancaire !

La carte de fidélité est morte vive la carte de fidélité

Régulièrement sont annoncée la mort de la carte bancaire et celle des cartes de fidélité. Pourtant, d’après le site du Planetoscope qui mesure les ordres de grandeur du développement durable, chaque seconde, 185 paiements par carte bancaire se font en France soit 5,9 milliards de transactions par carte par an. Les Français sont donc les champions du paiement par carte bleue.

Et aussi les champions de la carte de fidélité…

D’après une enquête menée en 2016 sur 1520 porteurs de cartes de fidélité par l’Observatoire de la fidélité et de la fidélisation clientèle, plus de 61% des consommateurs femmes ont plus de 10 cartes de fidélité. De là à se demander si proposer une carte de fidélité reste d’actualité, il n’y a qu’un pas.

La carte bancaire, nouvelle carte de fidélité universelle en 7 super pouvoirs

Pourtant, la solution ne se trouve pas forcément dans une Nième carte de fidélité dématérialisée mais bien dans un changement même de la nature de la carte de fidélité.

Si la carte de fidélité est transférée sur la carte bancaire, les consommateurs disposent d’un support de fidélité unique, quelle que soit l’enseigne dans laquelle ils effectuent leur achat.

L’idée est simple : faire de la carte bancaire de vos clients le support de votre carte de fidélité. Le premier avantage est d’offrir à votre client une solution simple et pratique pour gérer sa fidélité mais aussi de faciliter votre gestion quotidienne du recrutement et des opérations commerciales.

Super pouvoir n°1 : vos clients n’attendent plus en caisse (et vous non plus)

Finies les longues files d’attente causées par le client qui cherche au fond de son sac LA carte de fidélité ou par la cliente qui vous demande de rechercher son nom sur votre ordinateur. Vos clients paient par carte bancaire et, automatiquement, leur programme de fidélité est pris en compte sans aucune intervention de leur part. Ni de la vôtre.

Super pouvoir n°2 : vos clients ont toujours leur carte de fidélité sur eux

La plupart des porteurs de carte bancaire l’ont sur eux en permanence. Aussi, l’adhésion au programme de fidélité du magasin, tout comme le cumul des avantages, peut se faire systématiquement et automatiquement à chaque paiement en carte bancaire. Il est même possible de renseigner les données provenant d’autres moyens de paiement.

Super pouvoir n°3 : le recrutement se fait en quelques secondes à partir du TPE

Vous pensez que recruter un client pour un programme de fidélité n’est pas facile ? Oubliez ces idées reçues grâce à la possibilité de recruter vos nouveaux membres directement à partir de votre terminal de paiement. Votre client paie en carte bleue et automatiquement le TPE lui propose l’adhésion au programme. Il lui suffit de renseigner son email et/ou son numéro de portable et le lien sera automatiquement fait avec sa carte bancaire dans votre base de données.

Super pouvoir n°4 : votre fichier client est mis à jour automatiquement et en temps réel

Vous en avez rêvé, IZICAP l’a fait ! Avec la dématérialisation de votre carte de fidélité sur la carte bancaire de vos clients, chaque passage en caisse permet de mettre à jour votre fichier client automatiquement et en quasi temps réel. Vous disposez d’un fichier intelligent directement exploitable et intégré par la plate-forme de communication IZICAP qui vous permet de gérer vos envois de SMS et d’emails.

Super pouvoir n°5 : vous collectez des data marketing en temps réel

Plus que les coordonnées de vos clients, la collecte via la carte bancaire de vos clients permet également de disposer de chiffres que votre logiciel de caisse ne peut vous fournir. Pour chaque client, et même pour ceux qui ne sont pas encore membres de votre programme de fidélité, vous disposez d’indicateurs précieux comme le montant de leurs achats, la périodicité de leurs visites, l’écart entre deux visites, etc. Bref voici enfin un outil fiable et à jour pour piloter votre politique commerciale !

Super pouvoir n° 6 : vous créez des programmes de fidélité basés sur des données réelles

Puisque vous collectez des données sur votre activité en temps réel, vous disposez de tous les éléments pour créer des programmes de fidélité sur mesure, correspondant à votre activité mais aussi votre clientèle. Vos clients seront d’autant plus fidèles que le programme de fidélité que vous leur proposez est en adéquation avec leurs attentes de consommateurs.

Super pouvoir n°7 : la gestion des actions commerciales sont automatisées

Les données collectées ayant été intégrées dans la plate-forme de gestion des actions, vous pouvez très simplement gérer vos actions commerciales, à partir du même outil informatique. Une fois les caractéristiques de vos programmes de fidélité définis, les envois SMS et emailings sont automatisés et effectués sur un fichier toujours à jour.

 

Digitalisation du point de vente : comment créer une carte de fidélité sans carte de fidélité ?

Digitalisation du point de vente : comment créer une carte de fidélité sans carte de fidélité ?

La digitalisation du point de vente – appelée aussi transformation numérique pour les puristes – a pour première ambition d’optimiser le parcours client pour le rendre plus simple et de développer l’expérience utilisateur pour renforcer son « engagement ». En résumé pour lui donner envie de revenir dans un commerce et d’acheter plus. La première étape de cette transformation numérique peut être de commencer par créer une carte de fidélité et la dématérialiser en exploitant en lieu et place la carte bancaire de vos clients !

Créer une carte de fidélité … digitalisez qu’ils disaient…

La digitalisation du point de vente, une riche idée ! Facile à dire, pas forcément facile à faire. Nombre de solutions ont vu le jour pour permettre de supprimer les sacro-saintes cartes de fidélité et les supports à tampon. Seul bémol, nombre d’entre elles nécessitent un investissement logiciel ou matériel. Voire un changement complet de vos habitudes: nouveaux terminaux de saisie, version 10 du logiciel de caisse, création d’une application mobile, etc. Sensée vous simplifier la vie, la digitalisation du programme de fidélité ressemble plutôt à un parcours du combattant…

Remplacer la carte de fidélité de vos clients par leur carte bancaire

Aussi, il s’agit de mettre en oeuvre rapidement et sans bouleversement majeur la numérisation de la carte de fidélité. Pour cela, l’idée est de miser sur la carte bancaire de vos clients pour créer une carte de fidélité innovante et plus pratique. A chaque passage en caisse, les informations concernant les achats du client sont automatiquement récupérées. Elles alimentent sans effort le programme de fidélité. La solution est simple à en place. Il suffit d’installer un logiciel sur le TPE et le tour est joué. Le commerçant a ensuite accès à une plate-forme web dédiée sur laquelle il retrouve les données de ses clients. Il y analyse ses ventes et construit ses programmes de fidélité.

Le double effet : un parcours client simple et une adhésion quasi immédiate au programme de fidélité

Ainsi, grâce au principe du transfert de la carte de fidélité sur la carte bancaire, le client est toujours disposé à utiliser le programme de fidélisation. Pas d’attente en caisse, pas de carte à stocker dans le porte-monnaie, pas de document à tamponner… Et pour adhérer au programme de fidélité, c’est encore plus simple : le terminal de paiement peut proposer au client s’il souhaite adhérer au programme. Si le client est d’accord, il lui suffit d’entrer ses coordonnées et le tour est joué.

Grâce à ce principe, vous dématérialisez aisément votre programme de fidélité et offrez à vos clients de nouveaux services mais aussi une nouvelle image de votre commerce, plus moderne et plus efficace.

Envie d’en savoir plus ?

 

 

 

Carte de Fidélité : comment recruter les membres de votre programme de fidélisation en moins de deux minutes ?

Carte de Fidélité : comment recruter les membres de votre programme de fidélisation en moins de deux minutes ?

Comment enrôler, engager, encarter vos clients pour qu’ils bénéficient de votre programme de fidélité ? Le tout sans que cela ne leur et ne vous fasse perdre de temps ? Cette problématique est encore plus sensible dans les secteurs d’activité où il existe des pics d’activités. Ils sont tels qu’il est impossible de proposer une carte de fidélité à un client au moment de l’acte de vente. Voici 3 idées neuves pour recruter des membres en quelques minutes. Et réduire à zéro votre intervention dans la gestion de votre programme de fidélité !

Idée neuve n°1 : jetez votre carte de fidélité et remplacez-la par la carte bancaire de vos clients

Collectionner et perdre les cartes de fidélité est un sport national pour les consommateurs français. Chaque français en possède en moyenne 2 à 3 (*) . Un vrai casse-tête pour les commerçants qui perdent trop de temps à créer et retrouver les cartes de fidélité de leurs clients. Simplifier la gestion des cartes de fidélité passe par un nouvel outil. Ce dernier a pour principal avantage d’être toujours dans la poche de vos clients: la carte bancaire. En effet, les dernières technologies ultra-sécurisées permettent de dématérialiser la carte de fidélité sur la carte bancaire de vos clients . Le tout en simplifiant l’utilisation et l’adhésion de vos clients à votre programme de fidélité. Saisissez simplement les 4 derniers chiffres de la carte bancaire et une adresse mail (ou un numéro de portable) … Vos clients sont inscrits à votre programme de fidélité !

Idée neuve n°2 : confiez le recrutement de vos membres à votre TPE (terminal carte bancaire) !

Même avec la carte bancaire comme support de la carte de fidélité, certaines professions sont tellement « dans le rush » qu’il devient difficile de proposer l’adhésion à un programme de fidélité entre deux sandwichs ou pendant les soldes … Si vous optez pour une dématérialisation de la carte de fidélité sur la carte bancaire de vos clients, vous pouvez proposer l’adhésion au programme de fidélité à vos clients, directement sur le terminal de paiement. Lors du paiement en carte bancaire, votre client se voit proposer d’adhérer au programme de fidélité via l’écran du TPE. Il lui suffit alors de saisir son e-mail ou son numéro de portable et il bénéficie instantanément du programme de fidélisation. Même si vous n’avez pas le temps de proposer le programme de fidélité, le TPE s’en charge  et le tout en moins de deux minutes ! La technologie est là, il suffit de s’en servir !

Idée neuve n°3 : ne gérez plus vos actions marketing, vos envois de sms et de mail !

Gérer le suivi, les envois de mails et de sms, suivre la progression de vos actions, voilà des tâches chronophages qui consomment du temps que vous ne passez pas à vendre… Grâce aux nouvelles technologies, vous avez à présent le droit de ne rien faire pour gérer votre programme de fidélité ! Via la carte bancaire, vous collectez également automatiquement des données sur vos clients à chaque paiement par carte bancaire en caisse ou sur le site web, pour gérer le programme de fidélité. Le logiciel de gestion du programme de fidélité automatise la gestion des envois et le suivi des actions liés à votre programme de fidélité !

 

Envie de voir comment cela fonctionne et découvrir d’autres innovations pour vos programmes de fidélité client ? Contactez-nous !

 

(*) Étude Generix Group – Institut Toluna,